Centre international des langues du monde

SVF husLangues et cultures constituent la base de l’héritage culturel de l’humanité. C’est à travers sa langue maternelle que l’individu développe son identité et contribue à l’unité culturelle de son environnement. Souplesse linguistique et compréhension des cultures rapprochent les êtres humains qu’ils soient d’une même ou de différentes nations.

Une bonne coopération entre les communautés linguistiques et culturelles est plus que jamais importante, particulièrement dans les domaines de l’éducation, de la technologie, du commerce, de la politique et de l’aide au développement. La compétence linguistique est aujourd’hui une qualité indispensable. Bien des problèmes auxquels la communauté internationale doit actuellement faire face, tels que le réchauffement climatique, le fossé entre riches et pauvres, ou l’inégalité entre les sexes, ne peuvent être résolus sans coopération internationale, ce qui donne toute son importance à la connaissance des langues et des cultures.

Comme le déplorent des personnalités du monde académique et scientifique, de nombreuses langues humaines ont déjà disparu ou vont bientôt disparaître. Les causes d’extinction sont souvent d’ordre économique, démographique ou politique, mais il est indéniable que l’hégémonie de certaines langues internationales y contribue également.

Une telle évolution constitue à fortiori une grave menace pour la diversité linguistique mondiale.

Afin de promouvoir la lutte contre cette évolution négative, l’Institut Vigdís Finnbogadóttir des langues étrangères est en train de mettre sur pied en Islande un centre international de langues, le Centre international Vigdís pour le multilingualisme et l’entente interculturelle, dont le but sera d’appeler l’attention de l’opinion sur la place importante qu’occupent les langues parmi les biens culturels de l’humanité.

Le Centre international Vigdís sera un centre d’information sur les langues et les cultures du monde. Il offrira une infrastructure pour l’apprentissage et la promotion des langues, ainsi que pour la recherche linguistique. En collaborant avec d’autres instituts, écoles internationales, et centre de langues, le Centre international Vigdís pourra contribuer à la préservation et au renforcement de la diversité linguistique. Le Centre international Vigdís considère comme un honneur le fait de continuer le projet commencé à l’Unesco par Madame Vigdís Finnbogadóttir, Présidente de la République d’Islande entre 1980 et 1996 et Ambassadrice UNESCO de bonne volonté pour les langues du monde. Les Directeurs généraux successifs de l’UNESCO, Monsieur Koichiro Matsuura d’abord et ensuite Madame Irina Bokova, ont tous deux affirmé leur soutien personnel et officiel au projet.

Voir ICI présentation du projet et état du financement (février 2014).

Þú ert að nota: brimir.rhi.hi.is